Bannière Ardèche des Garrigues

Non aux pesticides - Oui à l'agriculture bio

Stop aux pesticides

Pesticides : arrêtons le massacre. Préservons notre santé et notre environnement

Les pesticides

Danger de mort-pesticides

Les pesticides regroupent les insecticides, les fongicides, les herbicides et les parasiticides. Ce sont des substances naturelles ou de synthèse utilisées dans la lutte contre des organismes considérés comme nuisibles (insectes ravageurs, champignons, mauvaises herbes et vers parasites) sur lesquels ils exercent une action biocide.

Les pesticides comprennent les produits dits phytosanitaires utilisés en agriculture, sylviculture et horticulture mais aussi les produits zoosanitaires, les produits de traitements du bois, des produitsà usage domestique (antipoux, antimites, anti-fourmis, anti-mouches, antipuces etc.)

Certains pesticides d'origine naturelle peuvent, dans certaines mesures, être utilisées en agriculture biologique, qu'ils soient d'origine minérale (soufre, cuivre ...) ou d'origine végétale (tabac, ...)


Les coquelicots

coquelicots-pesticides

"Nous voulons des coquelicots" est un mouvement qui a lancé un appel pour l’interdiction de tous les pesticides de synthèse qui sont des poisons qui détruisent tout ce qui est vivant. Ils sont dans l’eau de pluie, dans la rosée du matin, dans le nectar des fleurs et l’estomac des abeilles, dans le cordon ombilical des nouveau-nés, dans le nid des oiseaux, dans le lait des mères, dans les pommes et les cerises.

Les pesticides sont une tragédie pour la santé. Ils provoquent des cancers, des maladies de Parkinson, des troubles psychomoteurs chez les enfants, des infertilités, des malformations à la naissance. L’exposition aux pesticides est sous-estimée par un système devenu fou, qui a choisi la fuite en avant. Quand un pesticide est interdit, dix autres prennent sa place. Il y en a des milliers.

L'appel des coquelicots


Consommer bio

bio

La France est un gros consommateur mondial de pesticides. L’agriculture utilise 90% des pesticides et la viticulture en utilise 20%.
Voir les données statistiques des pesticides en Europe sur le site de Sénat.fr

Le choix de l'agriculture biologique et de préférence locale, permet la protection de sa santé et de celle de ses enfants, la protection de la nature et celle de notre environnement (air, eaux, sols ...). Voir le cahier des charges de l'agriculture biologique